Appel à communications

Les propositions devront être envoyées avant le 23 novembre 2014, 23h59, à l'aide du formulaire en ligne.

La proposition doit contenir entre 2000 et 2500 caractères (espaces compris).

Critères d’admissibilité et d’évaluation 

- lien avec le développement international
- rigueur scientifique
- clarté et pertinence de la communication
- qualité de la langue

*** À la suite de la sélection des propositions, les candidats retenus seront approchés pour soumettre une communication écrite pouvant faire l'objet d'une publication numérique sur le site de la Chaire en développement international. Seules les communications retenues par le comité scientifique seront publiées.

Précisions sur le format des présentations

Les présentations orales devront être d’une durée maximale de 15 minutes et devront être présentées à l’aide d’un support informatique. 

Les présentations orales devront se dérouler en français.

Les présentations devront inclure une brève introduction ou mise en contexte, les questions, les objectifs, la méthodologie utilisée, les résultats obtenus, leur analyse et leur discussion, ainsi que les principales conclusions.

Modalités et conditions de participation

Le colloque est ouvert aux étudiants de 2e ou 3e cycle ou aux récents diplômés (moins d'un an) provenant de toutes les universités et de toutes les disciplines qui partagent un intérêt pour le développement international.

Les participants inscrits à une université québécoise (ou de la région d’Ottawa) et qui proviennent de l’extérieur de la ville de Québec pourront bénéficier d'un soutien de la Chaire pour couvrir les frais de déplacement et d’hébergement.

Prix pour les présentations étudiantes

Un jury sera mandaté pour juger les communications lors du colloque. 

Deux prix de respectivement 500$ seront attribués à l'auteur(e) de la meilleure communication 2e et 3 cycle.

Comité scientifique

Sophie Brière, professeure à la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval.

Shelley-Rose Hyppolite, professeure à la Faculté de médecine de l'Université Laval.

Patrick Mundler, professeur à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval.