La Chaire est fière de vous présenter les lauréats de son concours annuel de bourses.

Nous offrons nos plus sincères félicitations à ces étudiants qui ont su se démarquer par la pertinence de leurs projets de recherche ou de stage et leur excellence académique.

Bourse de stage en sécurité alimentaire


2016 - Catherine Bélanger et Jeanne Loignon

Catherine Bélanger et Jeanne Loignon
Baccalauréat en nutrition 
___________________________________
Ces deux étudiantes s'apprêtent à effectuer un stage visant à élaborer un projet de nutrition publique au Sénégal, où plusieurs facteurs contribuent à maintenir les populations locales face à un risque de carences alimentaires et de maladies associées. Collaborant auprès du CREN (Centre de récupération et d'éducation en Nutrition) de St-Martin, à Dakar, les boursières seront appelées à faire de l'éducation en nutrition plus particulièrement auprès des mères et des enfants. 

2016 - Catherine Boisvert, Sarah O'Connor, Ariane-Sophie Marcil et Geneviève Rioux

Catherine Boisvert, Sarah O'Connor, Ariane-Sophie Marcil et Geneviève Rioux
Baccalauréat en nutrition
______________________________________________________________________

Étudiantes au Baccalauréat en nutrition et participantes au projet AKOSAA (Valorisation et renforcement des capacités pour un accroissement de la sécurité alimentaire en Haïti), ces quatre boursières partiront cet été en mission afin de coordonner la santé publique et l'agriculture en assurant une accessibilité durable à une alimentation saine, équilibrée, locale et culturellement acceptée aux 16 000 habitants de la région de Lalouère, Haïti. 

2015 - Émilie Ste-Croix

Émilie Ste-Croix

Baccalauréat en agroéconomie


Finissante au baccalauréat en agroéconomie, Émilie Ste-Croix réalisera son stage professionnel au cours de l’été 2015 auprès de petits producteurs de café de la coopérative Mbiim du Nord-Ouest du Cameroun. Par le biais de l’organisme de coopération internationale NAVTI Fondation Canada, elle agira comme conseillère en commerce équitable afin de préparer la coopérative à faire respecter les standards de ce type d’échanges économiques selon les critères de la Fairtrade Labelling Organisation (FLO). Émilie effectuera une analyse de cas mettant en perspective les limites observées de la certification équitable et tentera d’apporter des pistes de solutions.

2015 - Joanie Lefebvre

Joanie Lefebvre
Baccalauréat en nutrition


Finissante au baccalauréat en nutrition, Joanie Lefebvre réalisera un stage de nutrition publique au Sénégal qui se déroulera dans un centre de réalimentation et d’éducation à la nutrition (CREN) à Dakar. Elle devra procéder à l’identification des besoins de la communauté en matière d’alimentation et de nutrition en collaboration avec le partenaire du milieu, en plus de développer et dispenser des activités éducatives et d’en assurer le suivi.

2015 - Camille Côté-Picard

Camille Côté-Picard
Baccalauréat en nutrition


Finissante au baccalauréat en nutrition, Camille Côté-Picard réalisera un stage de nutrition publique au Sénégal qui se déroulera dans un centre de réalimentation et d’éducation à la nutrition (CREN) à Dakar. Elle devra procéder à l’identification des besoins de la communauté en matière d’alimentation et de nutrition en collaboration avec le partenaire du milieu, en plus de développer et dispenser des activités éducatives et d’en assurer le suivi.

2014 - Caroline Vaillancourt

Caroline Vaillancourt

Baccalauréat en nutrition


Étudiante au baccalauréat en nutrition, Caroline Vaillancourt réalisera, à l'été 2014, un stage au Sénégal dans un centre de réalimentation et d’éducation en nutrition avec l'organisme Mer et Monde. Elle travaillera auprès d’enfants souffrant de malnutrition et de leurs mères. Ce stage contribuera à la sécurité alimentaire en fournissant aux enfants malnutris des aliments satisfaisants sur le plan nutritionnel, adaptés à leurs besoins et acceptables sur le plan culturel.

2014 - Jessica Mongrain et Priscilla Guérin

Jessica Mongrain et Priscillia Guérin
Baccalauréat en nutrition

Considérant la qualité des candidatures soumises, la Chaire en développement international a décidé de dégager des fonds supplémentaires afin de contribuer à la réalisation du stage de deux autres étudiantes du baccalauréat en nutrition. Jessica Mongrain et Priscilla Guérin se méritent également un prix pour effectuer leur stage au Sénégal dans le centre de réalimentation et d’éducation en nutrition sous la supervision de l'organisme Mer et Monde.

2013 - Dominic Savard Beauchesne

Dominic Savard-Beauchesne
Baccalauréat en agronomie


Dominic a séjourné pendant trois mois dans la province de Cienfuegos, à Cuba afin de réaliser son stage en production agricole et de se familiariser avec les réalités du milieu agricole au sein d'une exploitation cubaine. Durant son séjour, Dominic a étudié le système de culture et notamment les pratiques agroforestières et mené des entretiens avec un producteur et un ingénieur agronome.

«Pour les étudiants comme moi, qui ont grandi en milieu urbain, loin des fermes et de la réalité agricole, ce stage a marqué un moment important de mon cheminement académique. La bourse de la Chaire en développement international m'a permis ainsi de mieux envisager mon avenir en tant qu'agronome» Dominic Savard-Beauchesne.

 

2012 - Ketsia Johns

Ketsia Johns
Baccalauréat en agronomie


Femme de tête et de coeur, Ketsia est une étudiante qui a su laisser sa marque à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation . Active et entreprenante, elle a guidé le comité AGIR International vers son adhésion à l'IAAS, une organisation internationale regroupant des milliers de jeunes étudiants dans les domaines des sciences et de l'agroalimentaire. Elle a de ce fait initié la création de la première cellule canadienne de l'organisation. Ayant déjà effectué plusieurs stages à l'international, c'est vers une carrière en développement qu'elle désire orienter sa vie professionnelle.

Ketsia effectuera son stage en Colombie auprès des partenaires de SOCODEVI qui appuient les coopératives agricoles dans ce pays. Elle participera notamment au développement des filières de production d'huiles essentielles et de savon avec des groupements d'agriculteurs.   

 

2011 - Etienne Boutet

Etienne Boutet
Baccalauréat en génie des eaux


Etienne est étudiant au baccalauréat en génie des eaux à l'Université Laval. Au cours de ses études universitaires, il s'est impliqué activement au sein de la cellule lavalloise de l'organisme Ingénieurs Sans Frontières.

C'est d'ailleurs avec ce dernier organisme qu'il est parti au Ghana pour participer à un projet de radio communautaire en milieu rural à l'été 2011. Son mandat consistait à vérifier l'intérêt des villageois concernant la programmation de la radio et à identifier les informations à caractère agricole et communautaires les plus intéressantes à diffuser auprès des populations.

Lire l'histoire de stage d'Etienne >>

 

Audrey Auclair
Maîtrise en études internationales (HEI)

Projet: Conséquences de l'approche inclusive de l'organisme de mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) sur les populations riveraines. (Sénégal)


« En étant à mon sixième séjour au Sénégal et ayant passé plus d'un an de ma vie en Afrique de l'Ouest, il va sans dire que l'adaptation et la prise de contact avec les populations locales se sont faites aisément. Encore une fois, j'ai été touchée par la grande générosité des gens, qui ont tout fait pour faciliter mon travail : ils ont été très disponibles pour répondre à mes questions, me référer vers d'autres spécialistes pour enrichir mon corpus, voire mettre certaines ressources matérielles à ma disposition pour faciliter mes visites en villages.

Victor Côté-Larocque
Étudiant au baccalauréat en agroéconomie


Étudiant au baccalauréat en agroéconomie, Victor Côté-Larocque a mené des études filières dans la quatrième section communale de Saint-Marc, en Haïti. En travaillant au sein du projet AKOSAA, une initiative de l'Université Laval axée vers l'amélioration de la sécurité alimentaire en Haïti, Victor a pu évaluer quelles cultures entre le maïs, l'arachide et l'haricot avaient le plus grand potentiel de commercialisation et pourraient donc être les plus profitables pour deux coopératives agricoles de la zone: la Coopérative agricole de Barbe et la Coopérative Cœurs Unis de Gilbert.