École internationale d'été sur la sécurité alimentaire 2014

L'École internationale d'été sur la sécurité alimentaire s'adresse aux étudiants, aux citoyens ainsi qu'aux professionnels qui aspirent à développer leurs propres réponses concernant la sécurité alimentaire. En s'appuyant sur l'expérience de plusieurs spécialistes dans le domaine, elle souhaite offrir des outils concrets pour aborder de façon critique les enjeux de la sécurité alimentaire, tout en offrant un espace propice à la réflexion et à l'élaboration de pistes de solutions viables.

Première formation intégrée dans le domaine au Québec, l'école d'été est le fruit d'une collaboration entre la Chaire en développement internationale et l'Institut québécois des hautes études internationales.

 

 

À propos

Quand : Du 12 au 17 mai 2014
Où : Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, pavillon Paul-Comtois, Université Laval
Pour qui : étudiants, citoyens et professionnels
Coûts et inscription 


La sécurité alimentaire : un enjeu mondial


Si le nombre de personnes souffrant de la faim a diminué depuis le début des années 1990, en 2013, près d'un milliard de personnes souffrent encore de sous-alimentation chronique dans le monde (FAO, 2013). Défini au milieu des années 1970 en terme d'approvisionnement (disponibilité et stabilité des prix), le concept de sécurité alimentaire n'a cessé d'évoluer au cours des 30 dernières années. En effet, la faim ne se définit pas seulement par le manque de nourriture, mais aussi par le fait que certaines personnes sont dans l'incapacité d'y accéder. Quelle que soit la définition adoptée, la sécurité alimentaire demeure une préoccupation majeure, préalable à la dignité de toute vie humaine.

Première formation intégrée et pluridisciplinaire sur la sécurité alimentaire au Québec


Compte tenu de cette complexité, des enjeux pratiques et du peu d'offres de formation dans le domaine, la Chaire en développement international et l'Institut québécois des hautes études internationales sont fiers de présenter la première école d'été au Québec sur la sécurité alimentaire. L'objectif de l'école d'été est d'offrir une formation générale et pluridisciplinaire sur la sécurité alimentaire dans une perspective internationale.

Pour une compréhension globale de la sécurité alimentaire


À travers l'étude des concepts de la sécurité alimentaire et de ses multiples facettes, la formation proposée mettra l'accent sur l'importance de la collaboration des champs du savoir dans la lutte pour la sécurité alimentaire.

  • Qui sont les acteurs et quels sont les facteurs structurels et conjoncturels déterminants de la sécurité alimentaire?

La sécurité alimentaire est en effet déterminée par une multiplicité d'acteurs, nationaux et internationaux, publics et privés, qui agissent dans un environnement marqué par la raréfaction des ressources en eau et en sols et la libéralisation des échanges agricoles.

  • Comment expliquer les crises alimentaires?
  • Comment l'aide humanitaire, les projets de développement et les politiques publiques peuvent-ils répondre à ces situations de crises, chroniques ou structurelles?
  • Quelles sont les solutions envisageables pour une sécurité alimentaire durable, tenant compte des défis de demain?

 

 

Programme et plan de cours

L'École internationale d'été sur la sécurité alimentaire abordera les thèmes suivants :

  • Les acteurs et la gouvernance de la sécurité alimentaire 
  • Les facteurs et les déterminants de la sécurité alimentaire
  • Les crises alimentaires
  • La sécurité et l'insécurité alimentaire au Québec
  • Perspectives et solutions en vue d'une sécurité alimentaire durable
  • Les interventions dans le domaine de la sécurité alimentaire

La semaine comprendra des conférences, une simulation, le visionnement d'un film, un débat, une visite pratique, ainsi qu'une grande conférence d'honneur et un cocktail d'ouverture.

< Grille de programmation

< Plan de cours (3 crédits)

< Brochure (version du 12 février)

Conférenciers

Une vingtaine d'experts internationaux et nationaux

Des professeurs et professionnels reconnus, provenant de disciplines aussi variées que l'agronomie, la nutrition, l'économie, le droit, l'anthropologie, la philosophie et le management délivreront la formation. Le comité organisateur de l’école a pour cela fait appel à des experts issus de divers milieux :  

Centres de recherche: Centre de recherches pour le développement international - Chaire Unesco en alimentation du monde - Observatoire canadien sur les crises et l'aide humanitaire - Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Organismes gouvernementaux : Financière agricole du Québec Développement international - Agence de la santé et des services sociaux

Institutions internationales : Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture

Organismes non gouvernementaux et associations : Coalition pour la souveraineté alimentaire - Moisson-Québec - Groupe Urgence Réhabilitation et Développement

Organismes privés : Développement international Desjardins

< Notices biographiques des experts

 

 


Olivier Assouly

Professeur de philosophie, Institut français de la mode

Professeur de philosophie rattaché à l’Institut français de la mode, Olivier Assouly concentre ses travaux autour de la question des normes religieuses, idéologiques et politiques du goût et de notre alimentation. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels on peut citer : Les Nourritures divines. Essai sur les interdits alimentaires (Actes Sud, 2002), Les Nourritures nostalgiques. Essai sur le mythe du terroir (Actes Sud, 2004), Le capitalisme esthétique. Essai sur l'industrialisation du goût (Le Cerf, 2008). Son dernier ouvrage, L'organisation criminelle de la faim (Actes Sud, 2013), porte un regard historique et philosophique sur la faim comme arme stratégique, de la seconde Guerre mondiale aux pratiques qui continuent aujourd'hui d'assujettir les populations en prenant en otage le fait alimentaire.

< Titre de la conférence : L'économie politique de la faim 

 

 


Florence Égal

Nutritionniste retraitée de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Florence Egal a travaillé pendant plus de vingt ans au siège de la FAO sur les problèmes de nutrition et de sécurité alimentaire, et en particulier sur les approches participatives, la promotion des aliments locaux, la gestion des crises et les liens urbains-ruraux.  Elle a travaillé à une meilleure intégration de la dimension alimentaire et nutritionnelle dans les stratégies et projets de développement rural et agricole ainsi qu'à une collaboration plus systématique entre la santé et l'agriculture. Elle a participé à de nombreuses opérations sur le terrain à travers le monde et a appuyé de nombreuses initiatives inter-disciplinaires, dont  Food for Cities. Très engagée dans différents processus de concertation inter-institutionnelles, et notamment le UN Standing Committee on Nutrition et le mouvement SUN,  Florence Egal reste très active et présente dans son milieu et participe à de nombreuses conférences et formations dans le domaine de la nutrition et de la sécurité alimentaire.

 


Étienne Hainzelin

Agronome, conseiller du Président directeur général du Cirad, professeur invité à l'EDIM

Agronome de formation, Étienne Hainzelin est conseiller du Président directeur général du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et professeur invité à l'Université d'Ottawa, où il dispense le cours "Sécurité alimentaire et développement international". Étienne Hainzelin a dirigé pendant plusieurs années le Cirad qui se positionne sur les grandes questions liées au rôle de l'agriculture dans les pays du Sud. À ce titre, il a participé intensément au renouvellement des questions de recherche et des stratégies scientifiques des grands établissements français, européens et internationaux de ce champ. Étienne Hainzelin a également exercé des responsabilités scientifiques en Côte d’Ivoire, à la Réunion, ainsi qu’à plusieurs reprises au Brésil.

< Titre de la conférence : Agriculture et sécurité alimentaire

 


Jean-Louis Rastoin

Professeur émérite à Montpellier SugAgro, directeur de la Chaire Unesco et du réseau Unitwin en Alimentation du monde

Ingénieur agronome, docteur d’Etat ès sciences économiques et agrégé des universités en sciences de gestion, Jean-Louis Rastoin est professeur émérite à Montpellier SupAgro, fondateur et directeur de la chaire Unesco en « Alimentations du monde » et expert du Think Tank Ipemed. Il est membre de l’Académie d’Agriculture de France. Son enseignement et ses recherches portent sur l’économie et les marchés agricoles agroalimentaires, la prospective et les stratégies d’entreprises.  Il est co-auteur, avec Gérard Ghersi, de l’ouvrage : Le système alimentaire mondial, Editions Quae, Paris, 2010

< Titre de la conférence : Les systèmes alimentaires territorialisés, vecteurs des biodiversités et de la durabilité


Shelley-Rose Hyppolite

Médecin-conseil, Direction de la santé publique, Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale

Shelley-Rose Hyppolite est médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive. Elle travaille comme médecin conseil à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale et elle est professeure adjointe à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Au sein de la Faculté de médecine, elle enseigne les cours de santé internationale et participe à des projets de partenariats avec la Faculté de médecine de l’Université d’État d’Haïti. Elle est membre du conseil d’administration de Médecins du Monde Canada et elle a effectué plusieurs missions de développement et d’urgence à l’étranger comme médecin volontaire au sein de l’organisation. 

Ses champs d’intérêt sont les inégalités sociales de santé, les approches communautaires, les approches participatives et axées sur l’empowerment, la santé internationale et la médecine humanitaire.

 

 


Frédéric Paré

Coordonnateur de la Coalition pour la souveraineté alimentaire

Bachelier en agronomie de l’Université Laval (1987), membre de l’Ordre des agronomes du Québec depuis 1990, Maître es Art en Gestion et développement des coopératives de l’Université de Sherbrooke (1997), M. Frédéric Paré œuvre au sein de coopératives agricoles ou d’organisations à but non lucratif depuis plus de 20 ans. De 2001 à 2007, il coordonne le programme «Agriculture écologique» de l’organisme Équiterre où il œuvre à la conception et au développement de «solutions agroalimentaires» écologiques et solidaires concrètes (ASC, approvisionnement de CPE, écoles et hôpitaux en aliments bio-locaux, etc.). Depuis 6 ans, il coordonne les activités de la Coalition pour la souveraineté alimentaire, un vaste réseau formel de 85 organisations membres rassemblées pour promouvoir le droit des peuples à définir et mettre en œuvre leur politique agricole et alimentaire et à fonder leur sécurité alimentaire sur les ressources physiques et humaines de leur territoire géopolitique.

 


François Audet

Directeur exécutif de l'Observatoire canadien sur les crises et l'aide alimentaire

François Audet est Directeur exécutif de l’Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaire (OCCAH) et possède plus de quinze années d’expérience en aide humanitaire. Il est également professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG) de l’UQAM. Il a été préalablement Visiting Scolar  au Program on Humanitarian Policy and Conflict Research (HPCR) de l'Université Harvard. Avant sa carrière académique, il était Chef de la délégation régionale de l’Afrique de l’Est et de l’Océan Indien pour la Croix Rouge canadienne et a également agi comme Directeur des programmes pour CARE Canada. Il a participé à plus d’une centaine de missions humanitaires et d’appui technique dont en Haïti, en Colombie, en Somalie et dans la région du Darfour. Il a également travaillé plusieurs années en Amérique latine et en Asie du Sud-Est pour le compte du Centre canadien d’étude et de coopération internationale où il a agi à titre de chef des projets d’aide humanitaire au Honduras et au Vietnam.

 

 


Hélène Vézina

Coordonnatrice à l'approvisionnement de Moisson-Québec

Diplômée de l’Université Laval en communication-marketing, Madame Vézina est à l’emploi de Moisson Québec, la banque alimentaire alternative de la grande région de Québec, depuis 16 ans, à titre de coordonnatrice à l’approvisionnement.

Ses démarches de sollicitation auprès des entreprises et producteurs du milieu agroalimentaire lui ont permis de développer une excellente connaissance de ce milieu. Ainsi, la dimension sociale liée à son travail teinte les différentes approches auprès des 140 fournisseurs dans une perspective d’engagement social des acteurs de l’alimentation.

 

 


Hugo Muñoz

Professeur émérite à Enseignant-chercheur à la Faculté de Droit de l’Université du Costa Rica, directeur de l’Instituto de Investigación en Derecho Alimentario (INIDA)

Monsieur Hugo Muñoz est enseignant-chercheur à la Faculté de Droit de l’Université du Costa Rica et directeur de l’Instituto de Investigación en Derecho Alimentario (INIDA). Monsieur Muñoz est titulaire d'une thèse de doctorat de l'Université de Nantes (France) intitulée «Principe de transparence et information des consommateurs dans la législation alimentaire européenne».


Daniel-Mercier Gouin

Professeur, Titulaire de la Chaire d’analyse de la politique agricole et de la mise en marché collective, Directeur du Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation de l’Université Laval

Daniel-M. Gouin est détenteur d’un doctorat en économie du développement de l’Université des sciences sociales de Grenoble, en France. Auparavant, c’est à l’Université Laval qu’il a réalisé son baccalauréat en agroéconomie et sa maîtrise en économie rurale. Ses domaines de spécialisation sont l’analyse de l’intervention de l’État en agriculture, les négociations multilatérales en agriculture et l’analyse des filières. En outre, il est titulaire, depuis 2004, de la Chaire d’analyse de la politique agricole et de la mise en marché collective, et il est directeur, depuis 2006, du Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation de l’Université Laval.

 


Catherine Pirkle

Stagiaire postdoctorale en santé publique et épidémiologie à l’Université Laval

Catherine Pirkle est stagiaire postdoctorale en santé publique et épidémiologie à l’Université Laval à Québec. Elle est également chercheuse dans le « Program in International and Community Nutrition » à l'University of California-Davis aux États Unis. Elle a travaillé sept ans au Mali et au Sénégal. Elle y a œuvré entre autre comme chercheuse pour l'étude QUARITE (Qualité des soins, Gestion du risque et techniques obstétricales dans les pays en développement) pour laquelle elle a développé des instruments de mesure afin d’évaluer la qualité des soins. Ses recherches actuelles examinent les déterminants et les conséquences de l’insécurité alimentaire au Nunavik, Québec. Un des éléments clés de son travail est la validation des instruments épidémiologiques qui mesurent et quantifient la sécurité alimentaire.  

 

 


François Grünewald

Agronome, directeur du Groupe Urgence, Réhabilitation et Développement, Expert auprès de la FAO, Professeur associé à l'Université Paris XII

Agronome de formation, François Grünewald a longtemps travaillé sur des programmes de sécurité alimentaire d’urgence. Ses deux spécialités sont la problématique de la sécurité alimentaire comme composante de la gestion et de la sortie des crises et l'évaluation des pratiques humanitaires et de sortie de crise. Il dispose de plus de 30 ans d'expérience en Afrique, en Asie, en Europe centrale et en Amérique latine et centrale,  où il a collaboré avec des ONG, le CICR et des agences onusiennes. Durant plusieurs années, il fut membre du Haut Conseil de la Coopération Internationale et de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme. Il est désormais directeur général et scientifique du Groupe URD et supervise l’ensemble des travaux de recherche et d’évaluation. Il codirige la collection Pratiques Humanitaires des Editions Karthala. 

 


Geneviève Parent

Professeure de droit international et national de l'agroalimentaire et directrice des programmes de l'Institut québécois des Hautes études internationales de l'Université Laval

Geneviève Parent est professeure titulaire de droit international et national de l’agroalimentaire, et directrice des programmes de maîtrise et de doctorat aux Hautes études internationales. Ses champs d’intérêts sont la sécurité alimentaire, la législation nationale et internationale de l’agroalimentaire et le droit international public. Elle dispense les cours Droit de l’agroalimentaire et Droit international public au premier cycle ainsi que le cours Sécurité alimentaire mondiale au deuxième cycle.

Ses recherches s’inscrivent dans les trois axes suivants : l’analyse des impacts du droit international économique sur la législation agroalimentaire canadienne dans une perspective de sécurité alimentaire durable; la recherche d’une plus grande complémentarité entre le droit international économique et les autres sphères du droit international public au profit de la sécurité alimentaire mondiale durable; et la protection et la promotion de la diversité alimentaire pour une meilleure sécurité alimentaire mondiale durable. 

 

L'équipe

Le comité scientifique de l'École internationale d'été sur la sécurité alimentaire regroupe des professeurs provenant de trois facultés différentes à l'Université Laval : la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, la Faculté de droit et la Faculté de médecine.

Comité scientifique

Alain Olivier, Département de phytologie, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation ; titulaire de la Chaire en développement international

Professeur au Département de phytologie à l'Université Laval et titulaire de la Chaire en développement international, Alain Olivier cumule une vaste expérience dans le domaine de la recherche et du développement international. Spécialiste de l'agroforesterie au Sahel, il accorde une importance particulière aux facteurs sociaux qui entrent en jeu dans le maintien, le développement et l'adoption de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et déterminantes dans l'atteinte d'une plus grande sécurité alimentaire. Cette conscience de la complexité des enjeux touchant le monde rural des pays en développement l'a mené à diriger plusieurs équipes de recherche multidisciplinaires, notamment au sein du Groupe interdisciplinaire de recherche en agroforesterie (GIRAF).

Geneviève Parent, Faculté de droit ; directrice des programmes à l'Institut québécois des hautes études internationales

Geneviève Parent est professeure titulaire de droit international et national de l’agroalimentaire, et directrice des programmes de maîtrise et de doctorat aux Hautes études internationales. Ses champs d’intérêts sont la sécurité alimentaire, la législation nationale et internationale de l’agroalimentaire et le droit international public. Elle dispense les cours Droit de l’agroalimentaire et Droit international public au premier cycle ainsi que le cours Sécurité alimentaire mondiale au deuxième cycle.

Ses recherches s’inscrivent dans les trois axes suivants : l’analyse des impacts du droit international économique sur la législation agroalimentaire canadienne dans une perspective de sécurité alimentaire durable; la recherche d’une plus grande complémentarité entre le droit international économique et les autres sphères du droit international public au profit de la sécurité alimentaire mondiale durable; et la protection et la promotion de la diversité alimentaire pour une meilleure sécurité alimentaire mondiale durable. 

Shelley-Rose Hyppolite, Faculté de médecine ; médecin-conseil à la Direction de santé publique de la Capitale-Nationale

Shelley-Rose Hyppolite est médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive. Elle travaille comme médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale et elle est professeure adjointe à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Au sein de la Faculté de médecine, elle enseigne les cours de santé internationale et participe à des projets de partenariats avec la Faculté de médecine de l’Université d’État d’Haïti. Elle est membre du conseil d’administration de Médecins du Monde Canada et elle a effectué plusieurs missions de développement et d’urgence à l’étranger comme médecin volontaire au sein de l’organisation. 

Ses champs d’intérêt sont les inégalités sociales de santé, les approches communautaires, les approches participatives et axées sur l’empowerment, la santé internationale et la médecine humanitaire.

Comité organisateur

  • Guillaume Beaumier, étudiant à la maîtrise en études internationales
  • Pauline Curien, coordonnatrice développement, recherche et communication
  • Nicolas Diotte, coordonnateur à l'administration
  • Jihane Lamouri, chargée de projets de la Chaire en développement international
  • Cécile Robert, étudiante à la maîtrise en études internationales 

 

 

Informations pratiques

Date

12 au 17 mai 2014

Lieu


L'École internationale d'été sur la sécurité alimentaire aura lieu à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, au pavillon Paul-Comtois, sur le campus de l'Université Laval. 

L'Université est située à Sainte-Foy, à environ 20 minutes en voiture du centre touristique du Vieux-Québec.

< Pour une localisation précise du pavillon Paul-Comtois de l'Université Laval cliquez ici

< Pour une carte du campus cliquez ici

Repas


Pendant toute la semaine de l'école d'été, les repas de midi sont fournis, ainsi que les pauses santé et le cocktail d'ouverture.

Les petits déjeuners ne sont pas inclus, ni les soupers.

 Inscription et tarifs


L'école d'été est ouverte aux étudiants, aux professionnels et à tout citoyen désireux de développer leurs connaissances dans le domaine de la sécurité alimentaire. Les modalités d'inscription diffèrent toutefois selon que vous souhaitez obtenir ou non les 3 crédits académiques reliés à cette formation. 

Nombre de places disponibles

- 35 places normales pour une présence de 7 jours

- 5 places par jour pour des présences ponctuelles (un, deux ou trois jours)

Jours disponibles pour les présences ponctuelles : tous les jours

Pour connaître les différents tarifs et les modalités d'inscription de l'école d'été, rendez-vous sur le site internet de l'Institut québécois des hautes études internationales >>

 

Album photos

La première édition de l'École internationale d'été sur la sécurité alimentaire s’est tenue du 11 au 17 mai 2014.  Elle a réuni une trentaine de participants inscrits, en plus d’une vingtaine d'experts nationaux et internationaux provenant de disciplines et de milieux variés. 

Participants à l'École internationale d'été sur la sécurité alimentaire
Frédéric Paré - Coordonnateur de la Coalition pour la souveraineté alimentaire
Guy Debailleul - Professeur à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation
Hugo Munoz - Professeur à la Faculté de droit de l'Université du Costa Rica et directeur de l'Instituto de Investigacion en Derecho Alimentaro
Jonathan Boudreau - Financière agricole du Québec - Développement international
Mot de clôture - Jean-Claude Dufour (à gauche), doyen de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation et Louis Bélanger (à droite), directeur de l'Institut québécois des hautes études internationales (HEI)
Panel de chercheurs financés par le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSAI)
Stephanie Shumsky (Université McGill) - Adoption des innovations agricoles au Kenya, un projet financé par le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSA)
Participants - École internationale d'été sur la sécurité alimentaire
Participants - École internationale d'été sur la sécurité alimentaire

Partenaires majeurs

Ce projet a été mis en oeuvre grâce à une subvention du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), établi à Ottawa, au Canada, et à l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (le MAECD).

Partenaires Or

Partenaires Argent

Nous joindre

Pour toute question concernant le programme: Jihane Lamouri, chargée de projets de la Chaire en développement international

chairedi@fsaa.ulaval.ca

Pour toute question concernant les inscriptions et les informations pratiques: Guillaume Beaumier, étudiant à la maîtrise en études internationales ou Cécile Robert, étudiante à la maîtrise en études internationales

ecolesecuritealimentaire@hei.ulaval.ca