Historique

La Chaire en développement international de l'Université Laval a été créée en 1998, à la suite d'une initiative conjointe du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), de Développement international Desjardins (DID), de la Fondation de l'Université Laval et de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation. La Chaire est rattachée à cette faculté et concentre ses efforts sur les questions touchant spécifiquement l'agriculture, l'alimentation et les milieux ruraux des pays en développement.

La création de la Chaire a concrétisé le désir des partenaires de maintenir bien vivant l'engagement de l'Université Laval dans le domaine du développement international, à une époque où le financement public dans ce secteur se faisait plus rare.

Depuis ses débuts, la Chaire en développement international s'est fait un devoir de soutenir les étudiants, notamment en octroyant plusieurs bourses à des étudiants des cycles supérieurs dont les travaux portent sur des problématiques vécues en milieu rural dans les pays en voie de développement. La Chaire a également appuyé sporadiquement des étudiants du premier cycle désirant bonifier leur formation en effectuant un stage dans un pays en voie de développement. 

 

Titulaires

2011 à aujourd'hui

M. Alain Olivier
Professeur
Département de phytologie

Professeur au Département de phytologie à l'Université Laval, Alain Olivier cumule une vaste expérience dans le domaine de la recherche et du développement international. Spécialiste de l'agroforesterie au Sahel, il accorde une importance particulière aux facteurs sociaux qui entrent en jeu dans le maintien, le développement et l'adoption de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et déterminantes dans l'atteinte d'une plus grande sécurité alimentaire. Cette conscience de la complexité des enjeux touchant le monde rural des pays en développement l'a mené à diriger plusieurs équipes de recherche multidisciplinaires, notamment au sein du Groupe interdisciplinaire de recherche en agroforesterie (GIRAF).

 

2004-2010    

M. Guy Debailleul
Professeur
Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation

Guy Debailleul est titulaire d'un doctorat en économie du développement agricole de l'Institut national agronomique de Paris-Grignon. Depuis 1982, il est professeur au Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval. Au sein de cette même faculté, il a été tour à tour vice-doyen à la recherche et à la coopération et directeur des relations internationales, ainsi que titulaire de la Chaire en développement international.

Reconnu à travers le monde entier pour son expertise sur les questions d'économie rurale, de politiques agricoles et d'économie des ressources naturelles, il est l'auteur de nombreux ouvrages, chapitres de livre et articles scientifiques ou de vulgarisation. Au cours de sa carrière universitaire, il a également été appelé à agir à titre de chargé de mission pour des organismes internationaux dont la Banque Mondiale et l'ACDI, en plus de siéger au sein des conseils d'administration de l'association internationale des économistes agroalimentaires et de l'organisme de coopération internationale Plan Nagua, dont il a assuré la présidence pendant six ans.


1998- 2003    

M. Frédéric Martin
Professeur
Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation

Frédéric Martin est titulaire d'un doctorat en économie rurale de Michigan State University.  Professeur retraité du Département d'économie agroalimentaire de l'Université Laval, ses champs d'intérêts sont l'étude des conditions de vie des ménages et de la pauvreté, le commerce international et les filières agroalimentaires, le financement du développement et l'impact des politiques d'ajustement structurel sur le secteur agroalimentaire.

Il dispose de treize années d'expérience professionnelle sur des questions touchant au développement en Afrique et en Amérique latine, dont quatre ans de présence sur le terrain (Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Mauritanie, Sénégal et Vénézuela). Frédéric Martin a également été coordonnateur du groupe Stratégies et politiques alimentaires (SPAS) du Centre Sahel de 1987 à 1992 et directeur canadien du projet de recherche mené conjointement entre le CEDRES de l'Université de Ouagadougou et l'Université Laval de 1991 à 1995.