18 décembre 2017

Entente historique FAO-UL




Mesdames Maria Helena Semedo, directrice générale adjointe et coordinatrice, Ressources naturelles, FAO et Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval. Crédit photo: FAO.

Le 24 septembre dernier, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Université Laval signaient une lettre d'entente historique visant à faciliter les collaborations entre les deux institutions.

L'objectif global de l'entente est d'accroître les échanges de savoirs entre les deux institutions ainsi que d'améliorer leurs capacités respectives à relever des défis liés aux changements climatiques, à la désertification et à l'atteinte de la sécurité alimentaire pour tous dans une perspective de contribuer à l'atteinte des Objectifs de développement durable.

C'est grâce au travail d'Alain Olivier, titulaire de la Chaire, et des nombreuses relations que des professeurs et membres du personnel de l'Université Laval entretiennent depuis longtemps avec la FAO que cette lettre d'entente a pu voir le jour.

Bien qu'elle ne soit accompagnée d'aucune enveloppe budgétaire, la lettre d'entente facilitera l'établissement de nouveaux partenariats de recherche et d'intervention, en plus de mettre en lumière de façon explicite la contribution de l'Université Laval dans la réalisation de certains mandats de la FAO.

Pour en savoir plus:
www.fao.org/partnerships/container/news-article/fr/c/1039529/  

           


En vedette

Dans le cadre de la journée mondiale de l'alimentation, la Chaire en développement international vous invite à assister à la conférence "À quoi sert la reconnaissance du droit à[...]

Vous êtes passionnés par les séjours à l’international? Vous avez eu la chance de réaliser des activités d’études ou de recherche à l’étranger au cours des dernières années? La Chaire en[...]

La Chaire aura le plaisir d’accueillir Martial Bernoux, spécialiste en ressources naturelles à la FAO, pour un échange sur Ex-ACT, un outil pour estimer l’impact des changements d’occupation des sols[...]
Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, le Centre d’étude de la forêt, le Groupe interdisciplinaire de recherche en agroforesterie et la Chaire en développement[...]