26 juin 2017

Séminaire sur la sécurité alimentaire et la pratique professionnelle


Une première mouture réussie !

Les étudiants en pleine formation. Photo: G. Laroche.

Au cours des deux dernières semaines, seize étudiants du projet FASAM (Formation agricole pour la sécurité alimentaire au Mali) ont suivi une formation d'une durée de 35 heures sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle spécifiquement adaptée à la réalité malienne.

À travers des conférences , des ateliers pratiques, des activités d'introspection et des moments de partage sur des notions telles que l'économie, la nutrition, la résilience, le genre et la production alimentaire, les étudiants ont eu l'occasion d'élargir leur vision de la sécurité alimentaire tout en confrontant leurs idées à celles de leurs collègues.

En plus d'initier les étudiants aux différentes dimensions de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ce séminaire avait pour objectif de susciter la réflexion de ces futurs professionnels sur leurs rôles en tant qu'acteurs du système alimentaire malien et de les outiller afin qu'ils concrétisent cette réflexion par des actions pertinentes dans leur futur contexte de travail et d'action. 

"Ce séminaire adapté aux étudiants du projet FASAM pourrait très bien être pensé dans une perspective plus large, et s'adresser éventuellement à un public plus diversifié, puisque la réflexion sur l'intégration de la sécurité alimentaire dans la pratique professionnelle peut s'avérer hautement pertinente pour une grande variété d'étudiants, qu'ils soient appelés à agir ici ou ailleurs", explique Audrey Auclair, l'une des artisanes de ce premier séminaire de formation.

La Chaire en développement international a activement participé à l'élaboration de cette formation par la participation d'une professionnelle de recherche au comité scientifique ainsi que par la préparation et la dispense d'un module complet de formation sur la sécurité alimentaire au Mali en collaboration avec Ibrahima Bocoum, professeur au département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation.

Le comité scientifique de ce premier séminaire remercie chaleureusement les étudiants qui ont eu le courage de suivre cette formation, ainsi que tous les intervenants y ayant pris part. À la prochaine édition!

           


En vedette

La Chaire est heureuse d'accueillir au sein de son équipe une nouvelle auxiliaire d'enseignement. Patricia Denis est étudiante en troisième année au baccalauréat en agronomie. Passionnée[...]
À l'heure des changements climatiques, les modèles agricoles sont appelés à changer afin de répondre à des enjeux de plus en plus complexes et interreliés. Parmi les alternatives proposées,[...]
Les systèmes agroforestiers sont d’une importance capitale pour la survie et le développement socioéconomique des populations du Sahel. Comment se déclinent ces différents systèmes ? Quelle est[...]
Fruit du travail des populations rurales depuis les débuts de l'agriculture, la conservation des semences locales est aujourd'hui menacée par le développement de systèmes agricoles basés sur[...]