Accroître la sécurité alimentaire par la pratique de l'agroforesterie au Mali

Capsule vidéo

Ce projet a pour objectif général de mettre au point et de diffuser des techniques d'embouche et des pratiques agroforestières permettant d'accroître la sécurité alimentaire des exploitations agricoles familiales des zones semi-arides d'Afrique de l'Ouest, et particulièrement du Mali, en y optimisant la contribution des ligneux et en y intégrant des espèces dont les produits et services permettent de renforcer les systèmes de production et d'assurer la conservation des ressources naturelles. 

De façon plus spécifique, ce projet vise à:

  • Améliorer, avec la participation d'utilisateurs potentiels, les régimes alimentaires et les techniques d'embouche des ovins en utilisant des fourrages ligneux;
  • Identifier les espèces végétales appropriées et mettre au point, avec la participation d'utilisateurs potentiels, des dispositifs agroforestiers permettant d'associer la culture vivrière à la production durable de fourrages ligneux et non ligneux;
  • Diffuser des techniques d'embouche améliorées et des pratiques agroforestières intégrant l'élevage d'ovins auprès d'exploitations agricoles familiales en s'assurant de rejoindre spécifiquement les femmes;
  • Évaluer les impacts et la viabilité des pratiques et techniques proposées sur le plan économique, social et environnemental et déterminer comment et jusqu'où elles vont dans le sens d'une plus grande égalité entre les femmes et les hommes.

Étudiants impliqués

Dans le cadre du projet « Accroître la sécurité alimentaire par la pratique de l'agroforesterie au Mali », un étudiant malien poursuit des études de deuxième cycle (maîtrise) à l'Université Laval.

Sékou Cissé
Maîtrise en sciences animales